Zone professionnels

Vaccination

Vacciner : c’est aussi protéger les autres

Vaccination

La vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre plusieurs maladies graves. N’hésitez pas à y recourir pour vous, vos enfants et vos proches. Les vaccins de base pour les enfants ainsi que les vaccins pour les adultes sont offerts gratuitement* aux endroits suivants :

CLSC d’Ahuntsic
CLSC de Montréal-Nord
 

Un seul numéro : 514 384-2000

* Des conditions s’appliquent pour la gratuité de certains autres vaccins.

Vaccination pour les bébés, la petite enfance et les jeunes
Renseignez-vous avant de vous présenter pour confirmer les heures d’activités.

Une bonne protection!

Se faire vacciner, c’est s’offrir la meilleure protection contre certaines maladies graves. Les vaccins amènent nos cellules de défense à fabriquer des substances qu’on appelle anticorps. Il s’agit d’une réaction protectrice tout à fait naturelle. Grâce à ces anticorps, la personne vaccinée devient protégée contre les maladies causées par les véritables microbes.

Vous vous posez des questions concernant la vaccination ?

Un professionnel de la santé vous recommande une vaccination, pour vous-même ou pour votre enfant. Vous ne savez pas très bien quelle décision prendre : accepter ou refuser ? Le site web du ministère de la santé et des services sociaux vous permet de faire le point sur vos réticences et vos motivations à propos de la vaccination.

Calendrier régulier de vaccination

Le calendrier régulier de vaccination du Québec comprend les vaccins offerts gratuitement dans le cadre du Programme québécois d'immunisation. Ils sont recommandés pour tous.

D'autres vaccins peuvent être recommandés en raison de l'état de santé, du travail, des activités ou d'un voyage.

Pour toute question concernant la vaccination, communiquez avec Info-Santé, au  8-1-1, avec notre centre de santé et de services sociaux, au 514 384-2000, ou avec votre médecin.

Registre de vaccination du Québec

Conseils et préventions

La vaccination annuelle constitue la meilleure protection contre la grippe saisonnière. Un nouveau vaccin est offert chaque année en fonction des virus en circulation. 

Cliniques de vaccination 2015-2016
avec ou sans rendez-vous

*** NOUVEAUTÉ : pour prendre rendez-vous et éviter les files d'attente en prenant rendez-vous au www.monvaccin.ca

CLSC d'Ahuntsic
1165, boulevard Henri-Bourassa Est (à l'ouest de Christophe-Colomb)
De 8 h à 16 h

Les samedis :
7 novembre, 21 novembre, 5 décembre 2015 et 9 janvier 2016

Les dimanches :
8 novembre et 22 novembre 2015

CLSC Montréal-Nord
11441, boulevard Lacordaire (coin Henri-Bourassa)
De 8 h à 16 h

Les samedis :
14 novembre, 28 novembre, 12 décembre 2015 et 16 janvier 2016

Les dimanches : 15 novembre et 29 novembre 2015

Pour information : 514 384-2000

Le vaccin est gratuit pour les personnes suivantes :

  • Les personnes âgées de 60 ans et plus
  • Les personnes de tout âge atteintes d’une maladie chronique
  • Les enfants de 6 à 23 mois
  • Les femmes enceintes qui sont à leur 2e ou 3e trimestre
  • L’entourage des bébés de moins de 6 mois
  • Le personnel des établissements de santé
  • Le personnel des services de garde
  • Les proches des groupes mentionnés précédemment

Apportez votre carte d’assurance maladie et portez un vêtement à manche courte.

Pour information : 514 384-2000

Pourquoi se faire vacciner contre la grippe saisionnière ?

  • Pour se protéger soi-même
  • Pour protéger les autres, surtout les personnes susceptibles de développer des complications : les personnes âgées et les personnes qui souffrent d’une maladie chronique

Pour plus d'information sur la vaccination contre la grippe saisonnière, consultez le site du ministère de la Santé et des Services sociaux

Grippe ou gastro que faire ?

Aide a la décision en cas de symptômes

La grippe est une infection des voies respiratoires qui se transmet très facilement. Elle est causée par le virus de l'influenza. Ce virus circule surtout pendant la période allant de la fin de l'automne jusqu'au début du printemps. Les symptômes de la grippe et leur gravité peuvent varier en fonction de l'âge et de l'état de santé.

La gastro-entérite virale est généralement sans gravité et ses symptômes durent habituellement de 24 à 72 heures. La personne atteinte est contagieuse dès l'apparition des symptômes et elle peut le demeurer jusqu'à deux semaines après leur disparition.

Pour prendre connaissance des mesures d'hygiène et de prévention, pour savoir quand se rendre chez son médecin ou aller à l'urgence, consultez le document d'aide à la décision

Vaccination contre le pneumocoque

Le pneumocoque est une bactérie qui se retrouve fréquemment dans les voies respiratoires. Cette bactérie se transmet à partir de gouttelettes provenant du nez ou de la gorge d’une personne infectée. Elle peut provoquer des infections graves comme une pneumonie, une infection du sang ou une méningite. Par exemple, à cause du pneumocoque, une infection respiratoire comme l’influenza (la grippe) peut dégénérer en pneumonie.

Les infections graves à pneumocoque sont fréquentes au Québec. Chaque année, elles provoquent plusieurs décès et de 3 000 à 6 000 hospitalisations. Il faut donc prendre ces infections très au sérieux, d’autant plus qu’il peut être difficile de les traiter si la bactérie est résistante aux antibiotiques.

La vaccination est le meilleur moyen de protection contre les infections graves causées par le pneumocoque et leurs complications. Ce vaccin est recommandé aux personnes âgées de 65 ans ou plus. Il est aussi indiqué pour les personnes ayant une condition médicale qui augmente leur risque d’infection grave à pneumocoque, soit celles dont la rate est absente ou déficiente (par chirurgie ou à la suite de certaines maladies), celles qui ont subi une chirurgie pour implant cochléaire, celles qui souffrent de certaines maladies chroniques, comme le diabète, le cancer ou une maladie du cœur, des poumons ou des reins, et celles dont le système immunitaire est affaibli.

Habituellement, ce vaccin est administré une seule fois.

Vaccination contre le pneumocoque : feuillet d’information (PDF)

Vaccination contre le VPH

Un programme de vaccination contre le VPH a été implanté au Québec le 1er septembre 2008, dans le but de prévenir le cancer du col de l’utérus. Le vaccin contre le VPH constitue une importante percée médicale pour la santé des femmes. Ce vaccin s'ajoute au calendrier de vaccination québécois.

Les infections au VPH sont les infections transmissibles sexuellement les plus fréquentes. Elles peuvent entraîner le cancer du col de l’utérus qui constitue la deuxième cause de cancer chez les femmes de 20 à 44 ans.

Les experts insistent sur l’importance d’offrir la vaccination à un âge où la réponse immunitaire au vaccin est la meilleure et où les filles ne sont pas encore actives  sexuellement. C’est pourquoi le programme vise d’abord les filles de 4e année.

La brochure Programmes de vaccination gratuite en 4e année du primaire  fournit de l'information aux parents en vue d'un consentement éclairé à la vaccination.

Le dépliant J'ai entendu parler du VPH  contient de l'information à l'intention des adolescentes.

Vaccination sur rendez-vous possible :

Pour les jeunes filles de moins de 18 ans : gratuit
Ce vaccin est offert également en milieu scolaire dès la 4e année

Pour les jeunes femmes de 18 ans et plus jusqu'à 25 ans : veuillez vous procurer le vaccin sur prescription médicale avant votre rendez-vous

Pour les voyageurs

Quoi faire avant de partir

Les personnes prévoyant se rendre à l’étranger devraient procéder à quelques préparatifs et prendre des précautions pour s’assurer d’un voyage agréable et d’un retour sans ennui. Dans certains pays, des maladies telles que l'hépatite A, la malaria, la fièvre typhoïde, le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite ou la fièvre jaune menacent le voyageur non protégé.

Avant le départ, il est donc conseillé de consulter une infirmière ou un médecin dans une clinique spécialisée en médecine des voyages afin d’obtenir une vaccination complète en fonction de votre itinéraire et des risques pour la santé qui y sont associés. Il est également important de voir à la mise à jour de ses vaccins. Les Canadiens nés à l’étranger doivent aussi se faire vacciner lorsqu’ils voyagent dans leur pays d’origine.

Dans tous les cas, les cliniques de médecine de voyage offrent, au retour d'un voyage, des consultations en médecine tropicale. La plupart de ces cliniques offrent également des conseils de prévention pour se prémunir de la diarrhée des voyageurs, de la malaria, du mal des montagnes, du décalage horaire, de la grippe aviaire, etc.

La majorité des services offerts par les cliniques proposant des services spécialisés aux voyageurs ne sont pas couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec  . Par contre, plusieurs compagnies d’assurance privées remboursent, en tout ou en partie, les frais reliés à la vaccination.